• 703-586-2988
  • robyn@grayfittraining.com
Bannissons Le Credit Revolving En France

Bannissons Le Credit Revolving En France

Agissons pour une réforme profonde du crédit renouvelable en France

un pret personnel au lieu du credit revolvingDifficile de se mettre en tête qu'un jour, nos sociétés pourraient s'émanciper totalement du système de crédit traditionnel. Normal, ce schéma est présenté comme le seul capable de garantir notre prospérité et, en définitive, la paix civile et sociale. Contester le fondement du crédit revient à s'en prendre à ce qui a permis la réussite de nos entreprises, de nos progrès scientifiques ou encore, ce qui a donné la possibilité à de nombreuses personnes de devenir propriétaires de leur bien immobilier. Dans son fondement, l'endettement n'est pas foncièrement une mauvaise pratique, mais la profusion de prêt par réserve d'argent est par contre un fléau contre lequel il faudra tôt ou tard s'attaquer.

Savoir dissocier le bon crédit du mauvais

Qu'il soit question d'un prêt hypothécaire pour une propriété ou d'un crédit aux entreprises, certaines formes d'emprunts sont indispensables pour la concrétisation de projets de premier ordre. La demande de crédit personnel est dans bien des cas nécessaire lorsque l'épargne des ménages ne suffit plus pour l'achat d'une nouvelle voiture ou pour rénover un appartement. Bien sûr, rien ne sert d’émettre des objections sur le principe même du crédit quand il permet de réaliser un projet utile. Il suffit pour l'emprunteur de présenter des éléments prouvant sa bonne santé financière et la solidité de son projet pour obtenir un crédit par un établissement bancaire. Le credit renouvelable et ses taux excessifs cas le plus délicat est celui des réserves d'argent (ou crédits renouvelables) dont l’existence même fait encore grincer des dents les associations d'aide aux sur-endettés. Ces formes de crédit favorisent grandement les dérives, en raison d'abord de leurs taux d'intérêt extrêmement élevés (entre 18% et 20%), mais surtout par leur fonctionnement en « réserve d'argent » qui se remplit au fur et à mesure des échéances. Ce type de crédit est plutôt facile à obtenir et il est surtout utilisé par les consommateurs pour payer leurs achats à l'aide d'une carte VISA ou MasterCard mise à disposition pour l'occasion. Avec cette carte, le consommateur peut être poussé à faire des achats non réfléchis à cause de cette réserve qui lui donne l'illusion d'avoir de l'argent en abondance. Dans le cas où aucune initiative de limitation drastique des taux, voire une interdiction nette de cette pratique n'est décidée, alors la guerre contre le sur-endettement aura perdu une bataille capitale.

Privées de crédit renouvelable, les maisons de crédit pourraient proposer des solutions plus éthiques et surtout beaucoup moins coûteuses.

Soutenir le crédit en favorisant des moyens de distribution parallèles

En cas de disparition du crédit renouvelable, ce sont surtout les grandes surfaces alimentaires et spécialisées qui en subiront les conséquences. Ce crédit est beaucoup utilisé pour équiper son habitation (TV, informatique, électroménager...). Le soucis c'est que les organismes tels que Cofinoga ou Cetelem pourraient décider de ne pas proposer d'autres alternatives, par exemple le fait de remplacer le crédit renouvelable par un prêt personnel à petit montant.
Des solutions de rechange devront alors vite être trouvées.

L'idée première serait de faire en sorte que le gouvernement accompagne les associations de commerçants afin qu'elles lancent leur propre organisme de prêt. Ce nouveau service obtiendrait l'appui de l’État et proposerait des offres de micro-prêt personnel à montant limité pour toute personne qui exprimerait la volonté de payer à crédit ses achats. Son contrôle pourrait être confié à une entreprise semi-privée ou alors à une société externe et les administrateurs auraient un large pouvoir de décision. Si l'acheteur voit sa demande d'emprunt approuvée, il lui sera possible de décider librement (sous conditions toutefois) des modalités de remboursement. En se regroupant, les commerçants auraient plus à y gagner et les consommateurs feraient des économies d'intérêts.

Une autre piste consisterait à favoriser le crédit entre particuliers. Les demandeurs seraient invités à utiliser un site d'intermédiation afin de souscrire à un prêt personnel. En utilisant ce système, les emprunteurs réaliseraient une simulation suivie d'une demande de crédit en direct. Suivant le profil, les prêteurs particuliers accepteraient ou non d'octroyer le crédit. La mise en ligne d'une telle plateforme est facilement réalisable au niveau matériel. Cependant, et pour que le grand public adhère au concept, une importante campagne publicitaire sera nécessaire.


La troisième voie serait que l’État crée directement une banque publique dédiée au crédit à la consommation. L'aspect positif d'une telle opération, c'est que les fonds investis seraient bénéfiques dans l'économie réelle et quotidienne au lieu d'alimenter la spéculation sur les marchés financiers.

GrayFit adminCoach Robyn is a high energy trainer that has a passion for youth and sports! Her innovative ways, industry experience, and moral fiber gives her that advantage over any other trainer in the area.

latest from twitter

Train your mind and body with God's word! #wewerk https://t.co/RJ46gWv3GM https://t.co/9dFTjbEHBT

THIS IS WHAT IT TAKES! @UrsulineWbb https://t.co/deuDfn2Rfr

RT @BLACKGIRLSROCK: Salute to #SocialHumanitarian Awardee @RepMaxineWaters 'reclaiming her time' here on #BLACKGIRLSROCK! https://t.co/T44c…

Contact Address

    5702 Alpha Road, Dallas Texas 75240
    (703) 586-2988
    This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Follow Us